EXERGUE
Depuis 2005
Culture - Avril 2024

Hometown Cha-Cha-Cha (série coréenne, 2021)

Résumé

Confrontation d'une dentiste citadine aux habitants d'un petit village côtier de l'est de la Corée.

Hometown Cha-Cha-Cha, série coréenne de 16 épisodes, Titre Original : 갯마을 차차차 (Gaetmaeul Chachacha : Cha-cha-cha dans un village balnéaire), Scénario : SHIN Ha-eun, Réalisateur : YOO Je-won, Production : KIM Je-hyeon, Studio Dragon, Avec : SHIN Min-a, SHIM Hye-yeon, OH Ye-joo, KIM Seon-ho, SONG  Min Jae, An Seong Won, MOON Sung Hyun, GONG Min-jeung, LEE Sang-yi, SEO Sang-won, Wu Mi Hwa, LEE Ho Jae, OH Eui Sik, KIM Ji Hyeon, KIM Hak Seon, KIM Hyun, PARK Ye Yeong, LEE Suk Hyeong, Sung Tae, BAEK Seung, KIM Young-ok, LEE Yong-yi, SHIN Shin-ae, JO Han-chul, KIM Min Seo, LEE Bong Ryeong, In Gyo Jin, Gi Eun Yu, HONG Ji Hee, Cha Cheong Hwa, Kang Hyeong Seok, KIM Ju Yeon, YOON Seok Hyun, KO Do Yeon, KIM Seong Beom, BAE Hae Seon, LEE Jin Hee, YUN Dan Bi, CHOI Yu Jin, Im Seong Mi, Ruy Ye Ri, HONG In A, MIN Ku Kyung, LEE Ki Sub, AHN Su Bin, PARK Mi Hyeon, LEE Do Yeop, LEE Jung-eun

Romance assez réussie sur une jeune dentiste, YOON Hye-jin, qui s'installe dans une petite ville après s'être fait virer pour n'avoir pas cherché à pousser à la consommation de soins. Son propre comportement n'en est pas pour autant plus sympathique, parce qu'elle reste imbue d'elle-même et de son statut, comparé aux locaux qu'elle considère comme des ratés.

Elle est confrontée en permanence au jeune héros, HONG Du-sik (« chef HONG »), au comportement original pour un Coréen, qui consiste à tutoyer tout le monde et à ne pas chercher la compétition. Il n'en est pas moins hyperactif entre ses fonctions officielles locales et son activité multiservices pour ses concitoyens (rémunérée au tarif minimum fixe). Son attitude recèle pourtant un drame caché - un peu trop mélodramatique à mon goût. Au passage, le truc à la mode chez les scénaristes coréens, autant que français d'ailleurs, de trouver un lien passé (oublié) entre les rôles principaux est assez lassant.

Les histoires des autres personnages complètent plutôt bien le scénario, avec de bons seconds rôles aux personnalités plutôt originales. Le seul défaut est sans doute la mauvaise habitude des séries coréennes de faire des épisodes trop longs, ce qui incite les auteurs à encombrer l'intrigue de péripéties inutiles. Mais ça ne gâche pas trop le plaisir cette fois.

Jacques Bolo

courrier Merci de signaler à l'auteur toute erreur que vous trouveriez sur cette page
courrier Recommander cette page à un ami
Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Publicités Amazon
Bolo, Nathalie Heinich et le militantisme woke
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts