EXERGUE
Depuis 2005
Culture / Corée - Décembre 2023

Glitch (série coréenne, 2022)

Résumé

Des amateurs d'ovnis sont confrontés à une secte suspecte.

Glitch Titre Original : 글리치 (Geulichi, L'Anomalie), Scénario : GIN Han-sai, Réalisateur : ROH Deok, Production : Netflix, Avec : JEON Yeo-been, NANA, SHIN Rin-ah, JO Ye-rin, LEE Dong-hwi, JEON Bae-soo, RYU Kyung-soo, LEE Min-goo, PARK Won-seok, TAE Won-suk, BAEK Joo-hee, KIM Myeong-Gon, JUNG Da-bin, KO Chang-seok, KIM Ja-young, KIM Gook-hee, PARK Soo-young, KIM Nam-hee, CHOI Soo-im, PARK Sung-yeon

À la base, les histoires d'ovnis ne sont pas ma tasse de thé, mais je voulais voir un peu tous les genres dans les séries coréennes. J'ai quand même été agacé constamment par le propos ou le style, mais la vision d'ensemble m'a pourtant paru cohérente.

L'histoire montre, HONG Ji-hyo, une jeune femme qui se veut rationnelle, mais voit pourtant régulièrement un extraterrestre qui l'observe. Elle pensait avoir été contactée par des aliens dans son enfance, mais elle a cessé d'y croire et pense qu'elle a des hallucinations. Elle se demande si elle n'est pas folle. Dans cette période où elle est particulièrement troublée, son copain LEE Si-kook lui annonce qu'il compte prendre un appartement avec elle. Les parents de Ji-hyo sont ravis qu'elle trouve une forme de stabilité. Mais comme elle a peur pour sa santé mentale, elle dit à son petit ami qu'ils devraient rompre leur relation. Immédiatement après, son copain Si-kook disparaît et son appartement est vidé. La police lui dit qu'il est parti à l'étranger, mais elle ne croit pas l'inspecteur. L'aventure commence sur le principe obsessionnel de rechercher Si-kook, qu'elle pense enlevé par des aliens, parce que d'autres manifestations bizarres ont lieu au dernier endroit où il a été localisé.

Ji-hyo prend contact avec un club de passionnés d'ovnis, mais elle ne les prend pourtant pas très au sérieux. Elle-même se passionnait pour ce sujet quand elle était jeune à cause d'un contact alien enfantin un jour avec son amie HEO Bo-ra. Mais elle a ensuite interprété cette expérience en considérant que HEO Bo-ra lui avait fait sniffer de la colle. Cette ancienne copine fait partie du club sur les ovnis, mais Ji-Hyo ne la reconnaît même pas. Après une résistance et des disputes, Bo-ra finit par aider Ji-hyo dans la recherche du copain disparu. Ce faisant, elles croisent une secte religieuse mystérieuse qui apparaît de plus en plus liée à l'enquête. La secte semble s'intéresser aux phénomènes de personnes contactées par les extraterrestres.

Les deux filles se confrontent violemment avec un membre de la secte qui dit vouloir les aider quand il apprend qu'elles recherchent une personne disparue. Ils retournent tous voir l'inspecteur puisque Ji-Hyo croit pouvoir apporter des preuves, mais les deux autres se rétractent. Intrigué, l'inspecteur continue de se renseigner avec l'aide d'une collègue de bureau de Ji-Hyo, qui s'incruste dans l'enquête.

L'intérêt principal de la série est d'augmenter le doute sur la réalité des phénomènes et des intentions des personnages jusqu'au dernier épisode. La conclusion peut ne pas satisfaire tout le monde. Ce n'est jamais gagné dans les fictions comme dans la vie réelle. Une ambiance complotiste s'installe avec cette ambiguïté permanente entre dérives sectaires, escroqueries, recherche sur les ovnis, interprétation psychiatrique des phénomènes de contact et corruption policière éventuelle.

Cette impression de confusion est accentuée par la réalisation qui, volontairement ou non, semble un peu filmée comme une sorte de vidéo d'amateurs d'ovnis avec un abus de mouvements de caméra et des discontinuités. Les membres du club et les deux amies persistent dans l'amateurisme et l'inefficacité de ce qu'ils entreprennent, entre burlesque et aggravation crescendo de la situation.

Heureusement, les deux actrices principales JEON Yo-bin et NANA apportent beaucoup de crédibilité à cette histoire en incarnant très justement des personnalités borderline très opposées, Ji-Hyo réservée et Bo-ra volontaire. Quelques autres comme BAEK Joo-hee et JUNG Da-bin personnalisent très bien la ferveur fanatique des membres de sectes et on peut apprécier l'ambiguïté du leader de la secte, joué par KIM Myeong-Gon, en psychiatre manipulateur. Les épisodes ne sont pas tous trop longs comme certaines autres séries, ce qui évite les longueurs inutiles.

Jacques Bolo

courrier Merci de signaler à l'auteur toute erreur que vous trouveriez sur cette page

courrier Recommander cette page à un ami
Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Publicités Amazon
Bolo, Nathalie Heinich et le militantisme woke
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts