EXERGUE
Depuis 2005
RSS

Écologie / Conneries - Août 2022

Écologie faux cul

Résumé

Les militants écologiques discréditent souvent l'écologie par leur mauvaise foi. C'est le biais de tous les partis, mais on aurait pu espérer qu'ils feraient de la politique autrement. Faut croire que ce n'est pas possible.

Le problème des militants (écologiques ici, mais c'est la même chose pour tous les partis), c'est qu'ils n'hésitent pas à tromper intentionnellement les citoyens qu'ils veulent convaincre du bien-fondé de leur idéologie en falsifiant les données.

Sur Twitter, un certain « Echaea » veut prouver que les municipalités ne sont pas favorables aux piétons, contre un partisan de l'automobile qui disait, assez justement, que les piétons font n'importe quoi (je ne suis que piéton et c'est vrai que je traverse souvent hors des clous, même si je fais assez attention). Ce qui peut effectivement s'avérer dangereux et causer ainsi les accidents de personnes qui ne sont pas de la responsabilité des automobilistes.

Echaea croit donc contredire l'assertion selon laquelle ces accidents n'arriveraient pas si les piétons restaient sagement sur les trottoirs en présentant cette photo, qui paraît lui donner raison :

Piétons -  place de la Bataille de Stalingrad

Malheureusement pour lui, il se trouve que je connais l'endroit. Cela se trouve à Paris, près du métro Jaurès, derrière la place de la Bataille de Stalingrad, qu'on traverse en passant tout à fait normalement, par la droite de la Rotonde et non en longeant la route. Ce que je lui fais remarquer par un tweet :

Piétons -  place de la Bataille de Stalingrad

Pour compléter cette photo issue de Google Maps, j'y suis retourné pour en prendre une qui montre bien tout l'espace piétonnier disponible par la droite (en l'occurrence, ce sont le vélos qui l'empruntent souvent au lieu d'emprunter la piste cyclable à gauche !). On remarque d'ailleurs le panneau d'interdiction pour les piétons sur la gauche. C'est bien d'élargir le cadre, parfois.

Piétons -  place de la Bataille de Stalingrad

Echaea insiste en critiquant l'aménagement : « il y a bien un trottoir, puis plus de trottoir », et semble en fait demander « toujours plus » aux aménageurs pour satisfaire ses exigences :

Piétons -  place de la Bataille de Stalingrad

La vraie question est de savoir où l'on peut passer. D'où ma réponse sur le fait qu'il ne faut pas être de mauvaise foi (je prends la peine de préciser mon statut de piéton vieil écolo pour éviter les attaques habituelles de commentateurs de tweets, anti-automobilistes dans ce cas).

Mais Echaea insiste quand même sur l'aménagement :

Piétons -  place de la Bataille de Stalingrad

Et il semble jouer les victimes pour se justifier. Mais ce qu'il dit est absurde, outre que l'aménagement concerne précisément le fait d'avoir aménagé une piste cyclable :

Piétons -  place de la Bataille de Stalingrad

Précisons que l'erreur d'aménagement n'existe pas ici puisque le panneau indique bien de ne pas passer par le côté gauche et que tout le monde voit très bien toute la place disponible par la droite de la Rotonde.

Par contre, il y a bien une erreur de l'autre côté de la place, comme le dit Achaea : il n'y a pas de panneau et le trottoir se réduit jusqu'à disparaître. Il faudrait simplement installer un panneau ou plutôt une jardinière sur le trottoir pour interdire le passage. Certains piétons ne font pas demi-tour et continuent sur la piste cyclable (on en voit un arriver, derrière le panneau, dans la troisième image).

Piétons -  place de la Bataille de Stalingrad

L'écologie politique devrait pouvoir décrire correctement la situation sans exiger toujours plus. Tout le monde pourrait acquiescer à des propositions de bon sens, sans maximalisme ridicule. Il suffit effectivement de signaler l'erreur. Mais le principe militant est de toujours en rajouter quand on a obtenu quelque chose. C'est ce qui dégoûte tout le monde de la politique.

Jacques Bolo

courrier Recommander cette page à un ami
Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts