EXERGUE
Depuis 2005
RSS

IA - Octobre 2017

Le grand retour de l'intelligence artificielle

Résumé

Bilan bibliographique de l'intelligence artificielle à la BNF.

On reparle beaucoup de l'intelligence artificielle depuis deux ou trois ans, outre les succès conjoncturels de programmes de jeux : après Deep Blue qui avait battu le champion du monde d'échecs Garry Kasparov en 1997, Alphago a battu un joueur classé Lee Sedol en 2016 et le champion du monde Ke Jie le 27 mai 2017. L'IA est devenue un thème à la mode, avec les exagérations et les incompréhensions qui vont avec.

Je me suis intéressé personnellement à cette question vers 1984, juste un peu après les débuts de la micro-informatique en France. À cette époque, un grand nombre de livres en français ont paru sur le sujet pendant une dizaine années. En 1996, j'ai publié moi-même un livre, Philosophie contre intelligence artificielle, qui réplique aux philosophes, linguistes et informaticiens sceptiques à l'égard de la possibilité d'une IA. Ces interrogations philosophiques redeviennent aussi à la mode à peu près dans les mêmes termes.

Dans les années qui ont suivi la publication de mon livre, l'intérêt pour l'IA est retombé un peu dans l'édition. Un grand nombre des livres précédents ont d'ailleurs été rapidement indisponibles. Autour de l'an 2000, l'intérêt s'est plutôt porté sur les débuts d'Internet, le développement des blogs (en langage HTML) et sur Wikipédia en 2001, puis sur les réseaux sociaux les années suivantes avec la création de Facebook en 2004-2006, de YouTube en 2005 et de Twitter en 2006.

Dans le catalogue de la Bibliothèque nationale française, on peut constater la courbe assez remarquable, qui montre que le nombre des livres en français a chuté au milieu des années 1990. La BNF a commencé à les remplacer par les livres en anglais qui sont devenus la norme sur le sujet, dont certaines conférences françaises avec des titres anglais. On y trouve également un certain nombre d'ouvrages en allemand (22), en italien (7), en espagnol (3), en hébreu (1), en basque (1) que je n'ai pas inclus dans la statistique complète des parutions par année (hors périodiques).

La question se pose, au moment du regain d'intérêt pour l'IA, de savoir si cette relative éclipse de vingt ans à partir de 1996 n'a pas fait rater une occasion aux Français, qui étaient pourtant si bien partis dix ans plus tôt. Il est vrai que l'édition a trouvé avec l'islam un autre centre d'intérêt sans doute beaucoup plus rémunérateur, dont on peut admirer la bonne santé éditoriale.

Il ne faudra pas se plaindre ensuite si la France rate le coche en confirmant la prédiction créatrice des apôtres de la décadence (qui parlent sans doute pour eux-mêmes). Ils feraient mieux de se remettre rapidement à niveau en prenant conscience, comme je l'avais analysé, des blocages à l'égard de l'intelligence artificielle.

Jacques Bolo

courrier Recommander cette page à un ami
Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts