EXERGUE
Depuis 2005
pub
RSS

Culture - Septembre 2014

Trierweller et Heidegger

Résumé

Sur l'esprit du temps et le marché du livre.

Fin septembre, le livre de l'ancienne compagne du président Hollande, Valérie Trierweller, Merci pour ce moment, avait déjà atteint les 450 000 exemplaires vendus, et on parle d'un tirage de 700 000 exemplaires ! Bon, le Hollande-bashing de rentrée est une habitude, comme les scandales éditoriaux pour surfer sur la vague des prix littéraires. Mais c'est un beau score qui montre la réalité du marché de l'édition.

Des libraires se sont opposés à cette vague. Tout aurait d'ailleurs démarré sur un malentendu : un libraire ayant affiché qu'il n'avait pas le livre, certains ont considéré qu'il ne voulait pas le vendre, et ça a fait le giga buzz sur Internet. Mais ce que montre le phénomène Trierweller, c'est plutôt que c'est ce genre de livre qui permet aux libraires d'exister. Les libraires sont des vendeurs de best-sellers qui justifient leur existence par les livres difficiles... difficiles à vendre.

J'évoquais, le mois dernier, la librairie en ligne Amazon, qui menace les libraires de disparition. Des gros coups comme le livre de Valérie Trierweller permettent aux librairies de tenir. Toute la diffusion d'un aussi gros livre ne peut probablement pas avoir lieu par la poste. Il faudrait sans doute une modification de la taille des boîtes aux lettres. Et ça vaut mieux aussi pour les facteurs. La lecture sur ebook n'est pas encore généralisée. Les libraires ont donc encore un marché.

Le lien avec Heidegger, outre les polémiques sur son nazisme qui boostent aussi les ventes, réside simplement dans l'historicité généralisée. Être et Temps, en somme. Le défaut de l'approche philosophique est de considérer classiquement que l'intérêt de la réflexion ne concerne que les sujets nobles. Quoi de plus noble que l'être ? Mais la réalité de la condition humaine se réduit le plus souvent à l'actualité. Les libraires en apporteront la démonstration en vendant plus de livres de Trierweller que de livres d'Heidegger.

Heidegger lui-même est empêtré dans sa temporalité nazie depuis l'origine. Il est « de son temps » et c'est bien ce qu'on peut lui reprocher, ou lui concéder, selon les exigences idéalistes ou réalistes de ses partisans ou de ses opposants, respectivement ou inversement. Et c'est ce qui justifie ou contredit sa propre théorie selon la manière dont on veut la comprendre.

Les philosophes et les libraires noteront également que la notoriété de l'affaire Heidegger (et les ventes de livres qui en résultent) repose aussi sur sa banale histoire de cul avec Hannah Arendt.

Jacques Bolo

courrier Recommander cette page à un ami
Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

Méthodologie
Culture
Ecologie
Démographie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Europe
Turquie
Sciences
Histoire
Photos
Humour
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Racismes
Femmes
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Livres anciens et de collection sur AbeBooks.fr
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts