EXERGUE
Depuis 2005
RSS

Conneries / Politique - Février 2012

Hollande et le « sale mec »

Résumé

Une polémique inutile. Même Raphaël Enthoven s'en mêle. Autant dire rien.

Encore une polémique inutile. Le quotidien Le Parisien balance François Hollande qui aurait fait dire à Sarkozy : « Je suis le président de l'échec, je suis un sale mec, mais dans cette période difficile, je suis le seul capable, j'ai le courage… ». Précisant pour qu'il n'y ait pas d'ambiguïté : « Il va se présenter comme le capitaine courage recherchant l'impopularité ».

Et ça n'a pas raté. Toute la droite est montée sur ses grands dadais pour lui reprocher d'avoir traité le président de sale mec, exigeant des excuses publiques et un florilège de niaiseries. Les commentaires Internet se sont déchaînés, soit pour en rajouter, soit pour approuver, soit pour rappeler les grossièretés de Sarkozy ou de la droite.

Hollande ne dit pas que Sarkozy est un sale mec. Sa phrase signifie « je fais le sale boulot ». Ce qui correspondrait à un compliment que Sarkozy s'adresserait à lui-même. Il faudrait arrêter les conneries. Si on veut élever le niveau, il faudrait commencer par comprendre ce qui est dit et arrêter d'essayer de rendre les gens plus stupides.

Même Raphaël Enthoven, sur France culture, y est allé d'une leçon ampoulée de bonnes manières proustiennes, reconnaissant la prosopopée, mais la considérant comme une hypocrisie. Il s'y connaît en la matière. Quel sale mec !

Jacques Bolo

courrier Recommander cette page à un ami

Voir aussi :
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Livres anciens et de collection sur AbeBooks.fr
Accueil Ball © 2005- Exergue - Paris Ball Légal Ball Ball Partenaires Ball Contacts