EXERGUE
Depuis 2005
RSS

Juillet-Août 2007

Brèves

Médias / Société - Juillet 2007

Homosexuellement correct

Magazine Marianne 7-13 juillet 2007 : Intéressant article sur la difficulté d'intégration, dans la campagne française profonde, dans l'Aube, d'un bar tenu par un couple et un homo. Les propriétaires ont eu la maladresse de vouloir importer aussi les soirées branchées, en dérangeant les habitudes franchouillardes. Malgré quelques sympathies, le bar a subi rapidement « menaces téléphoniques, carreaux cassés, devanture abîmée, boycott, le tout sur fond nauséabond d'homophobie ».

Cette solidarité est paradoxale, de la part de Marianne, qui se fait d'habitude le chantre de la francitude antibobo. Le communautarisme, que ses journalistes vomissent hebdomadairement, serait-il acceptable pour les homos, qui seraient dispensés de « devoir s'intégrer » (« comme « ils » disent »). Alors que le communautarisme des noirs ou des beurs, « indigènes de la république », serait une haute trahison cosmopolite antirépublicaine ?

Marianne, qui publie assez souvent un compte rendu méritoire des nouvelles recherches intellectuelles, devrait en susciter une nouvelle : une approche ethnologique qui cesserait de considérer que les Français dans leur ensemble incarnent d'emblée l'universel (sur le mode « blanc, normal »). Il faut que les journalistes tirent les conclusions de cet article sur cette « république des indigènes ». Il faut étudier ces sous-communautés, avec leurs codes, leurs rites, leurs tabous, et leur tribalisme..., dont celle des journalistes et de ses inconséquences.

Médias - Juillet 2007

Atomiquement correct

Le ministre japonais de la Défense, Fumio Kyuma,, a dû démissionner après avoir déclaré, fin juin 2007 que les bombardements atomiques américains d'Hiroshima et de Nagasaki avaient été inévitables. En particulier, selon lui, ils ont évité la possibilité d'une occupation par les Soviétiques.

Ce n'est pas moi qui vais le contredire puisque j'avais déjà traité de cette question en termes semblables (Les marronniers fleurissent tardivement à Hiroshima). Les adeptes du politiquement correct auraient sans doute préféré les bombes incendiaires et qu'on finisse honorablement les Japonais à la baïonnette. Si le discours sur les symboles a encore de beaux jours devant lui, la résistance commence à s'organiser.

Médias - Juillet 2007

Wishfull thinking

La revue Marianne (2.6.2007) a présenté, peu avant les élections législatives de juin 2007, une liste de députés à virer d'urgence. Evidemment, ils ont été presque tous réélus. Les ayatollahs de l'extrême-centrisme devraient cesser de prendre leurs désirs pour l'objectivité absolue à laquelle la réalité doit se soumettre et essayer de faire du vrai journalisme. Ils pourraient ainsi avoir un peu plus de crédit quand ils considèrent, comme ils le font tout aussi régulièrement, que la presse française n'est pas à la hauteur.

Économie - Août 2007

Le secret de la compétitivité allemande

Qu'est-ce qu'on apprend ? Les pots de vin versés par Siemens dépasseraient un milliard deux cents millions d'euros pour décrocher des contrats dans plus de 35 pays (Libération, 15/8/2007)  !

On s'étonnait du succès de l'Allemagne à l'international, malgré les salaires élevés et les 35 heures depuis plus longtemps qu'en France. Au fond, c'est simple l'économie. On savait bien que tout allait au plus offrant. Mais les nombreux économistes, qui vantaient les mérites du miracle allemand toujours recommencé, ne nous avaient pas dit que le marché allait tout simplement à celui qui offrait le plus aux intermédiaires. Espérons seulement que ces grands spécialistes ont touché leur pourcentage pour cette publicité permanente pour nos concurrents et néanmoins amis germaniques.

Économie - Août 2007

(Sub)-Primes à l'arnaque

La crise des subprimes (crédits immobiliers accordés sans précaution sur la base d'une future augmentation permettant une plus-value) semble confirmer les inquiétudes à propos de la bulle immobilière actuelle. Mais comme toujours, on ne semble s'inquiéter que de la manifestation ultime, boursière, du phénomène fondamental. L'immobilier américain présente d'ailleurs les mêmes anomalies que le marché français [1]. Je ne vois rien à rajouter à ce que j'avais dit dans l'article précédent sur ce sujet (À quand le prochain Krach immobilier ?).

Le traitement de cette question spécifique des subprimes me paraît vraiment étrange. D'une part, les pauvres, victimes du retournement du marché, n'étaient que des pauvres spéculateursqui n'avaient pas les moyens de supporter les conséquences de leurs ambitions. Il ne faut jouer que ce qu'on peut perdre.

Cependant, puisque le problème repose sur des crédits à taux variables, il suffirait simplement d'étaler ces dettes avec un nouveau crédit à taux plus raisonnable pour annuler le problème. Au lieu de cela, les mesures actuelles tendent plutôt à renflouer ceux qui vendent ces crédits à taux usuraires.

Au final, faire payer ces erreurs à tout le monde ne paraît pas très correct. Cela revient à socialiser les pertes, alors que les gains auraient bel et bien été privés. On imagine d'ailleurs les discours de ceux qui auraient ramassé le jackpot. Que n'auraient-ils pas dit sur la récompense de l'initiative et de la prise de risque, en critiquant l'immobilisme de l'État providence. Au moment du bilan, on s'aperçoit qu'ils n'ont produit que du vent... que tout le monde va devoir payer au prix de l'or.

courrier Recommander cette page à un ami

Voir aussi :

Notes

1. Les USA sont un grand pays presque vide, comme l'est la France (relativement au reste de l'Europe). Mais là où l'espace est envahi de pavillons aux USA, l'habitat est hyperconcentré en France avec de nombreuses limitations pour bâtir. Dans les deux cas, le prix du foncier explose. [Retour]

Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Autres livres sur la politique
AccueilBall© 2005- Ball Exergue - ParisBallLégalBall Ball Partenaires Ball Contacts