EXERGUE
Depuis 2005
RSS

Humour

10.3.2006

Halte aux demi-mesures !

Un raciste ou un antisémite ne sont que des médiocres qui n'ont pas le courage d'être totalement misanthropes.


20.4.2006

C'est la faute des médias (Politique friction)

vol. 7 : Sarkozy contre Ségolène, tout contre !

La campagne présidentielle 2007 a commencé. Elle avait déjà commencé depuis longtemps en jouant à « celui qui se déclarerait candidat le plus tôt possible en disant qu'il se déclarerait le plus tard possible ». Mais maintenant, c'est parti pour de bon. Les médias ont déjà choisi. Ce sera Sarkozy, parti premier pour combiner les deux avantages du lièvre et de la tortue, contre Ségolène (Royal) qui persiste dans la stratégie qui consiste à faire des manières.

D'où cette proposition que j'espère constructive : Et si Sarko épousait Ségolène ? On économiserait une élection et surtout des mois de campagne présidentielle et de conseils en communication de tous les ex-journalistes-politiques.

Ça aurait aussi l'avantage, s'ils adoptaient, pour mieux symboliser leur union le nom de Sarkolène, d'éviter de voter Royal aux nombreux républicains qui pullulent ces derniers temps, à droite comme à gauche. C'est quand même un comble, alors même que de nombreuses émissions télévisées nous montrent régulièrement des personnes qui veulent changer leurs noms orduriers ou ridicules, de devoir voter pour des candidats ci-devant aristocrates à particules (Philippe Le Jolis de Villiers de Saintignon, Dominique Galouzeau de Villepin...) et d'ailleurs Sarkozy lui-même (Nicolas, Paul, Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa). Et voilà qu'à gauche, il faudrait voter pour une Royal (naguère, un communiste s'appelait aussi Leroy) !

Cette solution avantageuse pour tout le monde et économique pour les finances publiques permettrait aussi de parachever la fusion entre les journaux d'informations générales et la presse people. Sarkozy a déjà préparé le terrain l'an dernier avec les péripéties passionnantes de son couple si moderne. Ségolène (bien que non mariée) est un peu en retard sur ce point.

Une véritable rupture est nécessaire de part et d'autre. Les conjoints actuels doivent se sacrifier devant l'intérêt supérieur de la nation et celui des paparazzis. Et puis, fondamentalement, tout cela revient un peu au même, non ?

Jacques Bolo


courrier Recommander cette page à un ami

Feuilleton : C'est la faute des médias !Humour : Autres mois
Mars 2007BallFévrier 2007BallDécembre 2006BallOctobre 2006BallAoût 2006BallJuin 2006BallAvril 2006BallFévrier 2006BallDécembre 2005BallOctobre 2005BallAoût 2005BallJuillet 2005BallJuin 2005
Voir tous les articles de la revue
Recommander cette page
Soutenez
la revue Exergue
Tous les articles
Références
Critiques

IA
Méthodologie
Culture
Ecologie
Economie
Education
Ethnologie
Relativisme
Société
Europe
Turquie
Démocratie
Sciences
Histoire
Photos
Urbanisme
Sociologie
Reportages
Linguistique
Philosophie
Internet
Politique
Humour
Racismes
Femmes
Démographie
Conneries
Peurdesmots
Médias
Religion
Social
Sports
Carnet
Autres livres et DVD d'humour
AccueilBall© 2005- Ball Exergue - ParisBallLégalBall Ball Partenaires Ball Contacts